Dernières Nouvelles

Mot du président | Janvier 2020

16/01/2020

Avec 2020, une nouvelle décennie a débuté. À chaque tranche, il est toujours intéressant d’analyser où nos développements technologiques sont rendus. En écoutant certains films de science-fiction des années ‘70 et ‘80, certains auraient été en droit de croire qu’en 2020 des autos sillonneraient notre ciel, que la télétransportation humaine existerait et que des colonies vivraient sur la lune!

Ces concepts, quoique très avant-gardiste à l’époque, ne sont peut-être pas en place encore dans notre quotidien et il est fort probable qu’ils ne le seront pas encore en 2030 ou de mon vivant, mais ils demeurent encore envisageables un jour. Cette déception possible ne devrait pour autant rien enlever à toutes les autres technologies qui elles, ont vu le jour au cours de la dernière décennie et qui font aujourd’hui avancer nos vies à une vitesse vertigineuse.

La décennie qui débute devrait être celle de l’électrification, de l’autoguidage et de la robotique humaine. La pollution, le vieillissement de la population et la pénurie de main-d’œuvre vont pousser ces technologies à envahir notre quotidien encore plus rapidement que ce que nous avons vu jusqu’à maintenant.

Pourquoi entamer ma première communication de cette décennie 2020 sur ce thème? Simplement parce que ce sont ces éléments qui vont dicter où seront nos entreprises le 31 décembre 2029! Celles qui n’auront pas réussi à trouver des solutions au problème de main-d’œuvre verront leur croissance freinée et leur survie questionnée. Seule la capacité de payer des utilisateurs pourra réussir à absorber les coûts grimpants reliés à la rétention de la main-d’œuvre. Mais la main-d’œuvre technique ne sera pas le seul élément de survie, la mise en place de méthode de gestion automatisée devrait prendre une place importante afin d’assurer que le cheminement d’information et l’exécution des travaux se fassent très vite, sans erreur et avec le moins de monde possible, compensant la hausse des coûts.

Pour des entreprises comme nous, l’automatisation et la robotique ne sont pas toujours envisageables, il faut y réfléchir bien entendu, mais notre survie risque de passer par l’embauche de travailleurs étrangers, une main-d’œuvre encore disponible à des coûts encore raisonnables, mais seulement si nos gouvernements se réveillent et sortent de leur constipation intellectuelle! 

NOUS savons tous que nous avons besoin de cette main-d’œuvre et vite pour subvenir à la demande. C’est pourquoi il y a plus d’un an maintenant nous avons entrepris de faire venir 11 soudeurs et mécanos du Nicaragua afin d’épauler nos équipes et répondre à la demande de nos clients. Treize mois plus tard, seuls nos 3 soudeurs sont arrivés! Nos 8 mécanos sont pris dans ce que j’ai appelé ci-haut la constipation intellectuelle. 100 000$ investis déjà, aucune subvention, et je vous fais grâce des nouvelles demandes continuelles que notre ambassade nous fait. Vraiment décourageant, on dirait que ces gens ne comprennent pas nos enjeux ni leurs rôles. Je dois par contre remercier certains de nos aides politiques locaux, qui depuis leur implication des dernières semaines dans notre dossier (c’était notre lancée du désespoir), nous ont aidés à faire avancer les choses.

Cette aide étrangère est devenue primordiale à la rencontre de nos engagements envers nos clients et afin de subvenir aux besoins de nos marchés. Espérons un déblocage imminent.

Deux nouveaux partenaires feront partie de nos plans de développement pour cette première année de la décennie 2020, Adrian Steel, un des spécialistes les plus reconnus en fabrication d’équipements d’aménagement de véhicules en Amérique du Nord, avec qui nous avons conclu une entente à la fin de l’été, ainsi que Verdegro, un fabricant européen d’amortisseurs d’impacts avec lequel nous venons de conclure une entente. Nous croyons fortement que ce dernier marché continuera de croître afin d’augmenter la sécurité des travailleurs sur nos routes. Nos premiers inventaires arriveront en février : modèles pour remorque et pour camions porteurs. Un produit innovateur avec lequel nous avons bien hâte de travailler. Des annonces officielles seront faites très bientôt.

Nous entreprenons ces jours-ci deux projets distincts très importants pour nous, mais destinés au même client, l’Armée canadienne, pour laquelle qui nous livrerons en 2020 plusieurs équipements de remorquage. Une première expérience qui pourrait nous ouvrir des portes intéressantes pour l’avenir.

Finalement, j’aimerais partager avec vous tous nos objectifs primaires pour la période 2020-22, car nous comprenons très bien que la qualité du travail accompli, que la communication rapide et pertinente et que le respect des échéanciers sont trois facteurs qui affectent votre choix de fournisseurs. Mon équipe et moi-même nous sommes faits un devoir de faire de ces enjeux une priorité pour les trois prochaines années. Votre rétroaction, autant positive que négative, mais constructive, nous est importante pour travailler à y parvenir.

N’oubliez pas d’inscrire à vos agendas les dates du 1er et 2 mai pour Expo Grands Travaux qui se tiendra pour la première fois à Saint-Hyacinthe. Plus d’infos suivront.

Merci de nous confier vos projets, merci de faire confiance à notre équipe année après année, nos employés l’apprécient, je l’apprécie.

Bonne année 2020.

Louis Beaulieu

PDG

 

< Precedent

Suivant >